CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LES CARTES ARDUINO

La carte Arduino est une carte qui permet le traitement de l’information venant des capteurs afin de commander les actionneurs ou d’exécuter des tâches spécifiques. C’est une petite carte dans laquelle on trouve un microcontrôleur facile à programmer qui permet, à partir d’événements détectés par des capteurs par exemple, de programmer et de faire des tâches. Ainsi qu’elle dispose de nombreuse entrées/sorties analogiques et numériques.

On distingue plusieurs types de cartes Arduino : (Uno, nano, méga…). Elles se différent par sa puissance de microcontrôleur, par sa taille et par sa consommation. L’avantage principale de la famille Arduino, c’est elle est Open Source (Nous en parlerons dans les prochain articles).

Les différentes cartes de cette famille se programment en ArduinoC basé sur le langage de programmation C++ à l’aide d’un logiciel gratuit et Open Source fourni par Arduino.

Dans ce présent article nous allons parler sur la carte Arduino Uno. Cette dernière qui se caractérise par un MCU de la famille AVR  8 bits l’ATMega328. Les cartes Arduino à base d’AVR sont plus simples et comportent moins de mémoire que les cartes à base d’ARM.

La carte Uno se constitue d’un microcontrôleur ATMega328P, 14 entrées/sorties numériques dont 6 peuvent être utilisées comme PWM. 6 entrées/sorties analogiques qui peuvent aussi être utilisées comme entrées/sorties numériques. Un résonateur céramique 16 MHz. Une connectique USB B femelle. Un jack 3,5/2,1 mm pour l’alimentation Un bouton reset et Un connecteur ICSP.

Parlant de l’alimentation de la carte, il existe plusieurs façons de le faire soit en utilisant USB, c’est la méthode la plus facile qui est utilisé aussi pour téléverser le programme (risque de faible puissance). Ou on peut utiliser le jack, sur cette entrée existe une diode de protection, qui permet d’éviter les mauvais branchements. La troisième méthode c’est l’utilisation des broches VIN et GND. Comme source de tension, il nous faut donc une tension entre 7 et 12V continu. Il faut faire très attention lors du branchement pour ne pas commettre des erreurs et pour s’assurer qu’il n’aura pas de problème on utilise une diode qui ne laissera passer le courant que s’il est dans le bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *