LES VOITURES AUTONOMES… LA PROCHAINE REVOLUTION

Certains peuvent penser que l’histoire des voitures autonomes remonte à quelques années, mais les expériences sur ce type de voiture ont commencé dans les années cinquante du siècle dernier. Les premières voitures autonomes sont apparues dans les années quatre-vingts, grâce aux laboratoires Navalab de l’Université Carnegie Mellon en 1984.

Depuis lors, de nombreuses grandes entreprises et organisations de recherche ont développé des prototypes de véhicules autonomes, dont le développement a connu une croissance rapide avec la participation de plus de 35 sociétés du secteur de l’automobile et des technologies, notamment General Motors, Toyota, Apple, Google, Intel, Audi, BMW, Tesla, etc.

En outre Google est l’une des entreprises leaders dans le domaine de la technologie de conduite automatique et travaille dans ce domaine depuis 2009. Il a dépensé beaucoup d’argent ce qui est couronné par le lancement d’un nouveau modèle de véhicule autonome en mai 2014.

Les voitures autonomes utilisent des algorithmes de cartographie et des données obtenues à partir de plusieurs capteurs intégrés pour déterminer l’itinéraire, notamment le système LIDAR, similaire au radar, un système de vision stéréoscopique, le GPS, Reconnaissance optique d’objets, système de positionnement en temps réel.

Malgré les grandes avancées des techniques de développement des voitures autonomes, elles se heurtent à de nombreux obstacles, notamment:

• Fiabilité du logiciel utilisé par ces véhicules.

• L’intelligence artificielle ne peut pas fonctionner correctement dans les environnements de rue complexes.

• Possibilité de pirater le contrôleur de la voiture ainsi que le système de communication entre les voitures.

• L’efficacité des systèmes de détection et de navigation est affectée par différentes conditions météorologiques ou des interférences intentionnelles.

• Les applications automatiques nécessitent des cartes détaillées et de haute qualité pour fonctionner correctement.

• Les infrastructures routières existantes exigent des modifications et des changements optimaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *